Classification des plantes

La classification scientifique des êtres vivants comprend 6 groupes ou “règnes” :

  • les archées (procaryotes unicellulaires à histone)
  • les bactéries (procaryotes unicellulaires sans histone)
  • les protistes (êtres unicellulaires et organismes primitifs)
  • les mycètes (champignons)
  • les métazoaires (animaux)
  • les végétaux

Les végétaux sont ensuite subdivisés en 3 grandes catégories :

  • les mousses (bryophytes)

Elles font partie des plantes les plus primitives, elles ne possèdent ni tissus conducteurs de sève, ni vraies racines. Elles dépendent de l’eau pour la reproduction et ne produisent pas de graines (cryptogames).

  • les fougères (ptéridophytes)

Ce sont des végétaux terrestre vasculaire, c’est à dire qu’ils possèdent des tissus conducteurs de sèves (xylème), elles possèdent un vrai cormus (un appareil végétatif composé d’une tige, de feuilles et de racines). La reproduction est assurée par des spores.

  • les plantes à graines (spermaphytes)

Ce sont des plantes vascularisées se reproduisant de manière aérienne et visible via des fleurs et des fruits, les graines. Elles apparaissent à l’ère primaire.

Les plantes à graines sont également divisées en 2 ensembles

  • les angiospermes : ces plantes possèdent des graines protégées par un fruit, comme les pommiers ou les cerisiers
  • les gymnospermes : ces végétaux donnent des graines nues, le Gingko biloba en fait partie, tous les conifères également. Ces plantes ont précédé les angiospermes dans l’évolution du vivant sur Terre.
BonoboClassification des plantes