Les plantes à graines : gymnospermes et angiospermes

Comme vu dans l’article sur la classification des plantes, les spermaphytes sont les premières plantes à graines apparues à la surface du globe. Elles se distinguent des autres plantes (bryophytes et ptéridophytes), entre autres, par la reproduction aérienne via le pollen.

Les plantes gymnospermes

La majorité des plantes de cette catégorie du règne végétal sont des conifères. Un arbre singulier comme le Gingko biloba appartient également aux gymnospermes, de même que les cycas.
Les gymnospermes produisent des cônes unisexués, c’est à dire des cônes mâles et des cônes femelles, sur leurs branches.

Le gamétophyte mâle prend la forme d’un grain de pollen qui va se déposer sur la fleur femelle où se trouve l’ovule. Ce grain de pollen germe sur l’ovule et forme un tube pollinique pour aller féconder l’oosphère. Interne au gamétophyte femelle, la fécondation aboutira à la formation de graines.

Le pollen des cônes mâles est disséminé par le vent uniquement (plantes aménophiles), les insectes n’interviennent pas. Les plantes ont donc innové avec le pollen, elles n’ont plus besoin de l’eau pour assurer leur reproduction comme c’est le cas avec les bryophytes par exemple.

Les plantes angiospermes

Les plantes ont évolué et produisent aujourd’hui pour la majorité d’entres elles des fleurs, elles forment alors le groupe des angiospermes.

Une fleur est composée de :

  • sépales qui forment le calice
  • pétales qui forment la corolle
  • étamines qui forment l’androcée
  • carpelles formant la gycénée ou le pistil

Il existe trois types de plantes :

  • hermaphrodites : les pièces mâles et femelles sont situées sur la même plante
  • dioïques : les fleurs mâles et femelles sont portées par des plantes différentes
  • monoïques : les fleurs mâles et les fleurs femelles sont portées par une même plante
BonoboLes plantes à graines : gymnospermes et angiospermes